• Se faire obéir sans crier

    Scream- par Vimark



    J'ai un problème de comportement (je suis certaine que je ne suis pas la seule mère dans ce cas): je crie trop. Trop à mon goût en tous cas! Je dois corriger ça. Ça arrive quand y'a trop de bruit dans la maison, que les enfants sont trop agités et ne m'écoutent pas. Je devient folle, je perds mon calme "légendaire" et je hurle. Vraiment fort. Je suis certaine que les passants dans la rue m'entendent, même avec les fenêtres fermées (là j'espère que j'exagère). Comment se faire obéir par ses enfants sans crier quand on est en colère, qu'on ne se sent pas respectée, qu'on pense parler dans le vide!? Parce que j'ai bien peur que mes 3 cocos commencent à reproduire ce comportement à leur tour! Et alors l'escalade de cris sera insuportable dans la maison!! Donnez- moi vos trucs svp!

    Se faire obéir sans crier


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Février 2012 à 16:09

    Et que j'aime donc ça une mère qui ne craint pas de se remettre en question et qui expose ses tares publiquement. Je n'ai aucun conseil pour vous, avec une attitude si ouverte, nul doute que vous allez le régler votre problème. Je ne suis pas inquiète pour vous ni pour vos enfants. C'est clair que ça va changer car vous voulez que ça change.

    Vous n'êtes pas toute seule mais les autres ne le disent pas...

    2
    Pasko Profil de Pasko
    Jeudi 23 Février 2012 à 16:37

    Femme Libre: Merci! Ça fait du bien de se faire dire ça, "vous êtes pas la seule"! Et je vais travailler fort pour essayer de régler le problème oui, mais avec le temps, c'est une habitude plûtot difficile à se départir... Mettons que ça devient assez automatique le criage quand les enfants m'écoutent pas au 2e coup!

    3
    Jeudi 23 Février 2012 à 16:53

    Hello! Merci de ton passage sur mon blog sur Vefblog (http://laika_dunkel09.vefblog.net/).

    N'ayant pas d'enfants, je ne peux pas dire grand chose à ce sujet, même si j'ai, par le passé, gardé très souvent mon neveu puis mes nièces, et cela très jeune, dès 12 ans.

     

    Bonne journée

     

    Laïka

    4
    Jeudi 23 Février 2012 à 16:57

    Héhé! J'en ai des conseils d'abord!

    Il ne faut pas qu'il y ait de deuxième coup.  Une fois suffit, ensuite, au lieu de crier, on agit immédiatement.

    Mais il faut être absolument certaine d'avoir été entendue. Alors, on se rend auprès de l'enfant, ce qui va permettre de parler tout doucement. On l'arrête dans ce qu'il fait et on lui demande affectueusement de nous regarder. Ensuite on lui dit clairement ce qu'on veut "Je veux que tu ramasses tes jouets tout de suite." Comme cette façon de faire est nouvelle, on lui fait répéter "Je veux quoi?" Idéalement, la réponse devrait être "Tu veux que je ramasse mes jouets."

    Avant de procéder de cette nouvelle manière, évidemment, il faut une réunion de famille pour énoncer les nouvelles règles.

    Ensuite, on s'en va et on fait confiance. Si les jouets ne sont pas ramassés, il y a une conséquence immédiate et non-négociable. Par exemple, si l'enfant est resté à l'ordinateur au lieu de ramasser les jouets tel que demandé, privation d'ordinateur pour une journée. Il a encore une chance de se reprendre. Si c'est vous qui avez à ramasser ses jouets (on vient tannée des traîneries), la privation s'étend à une semaine et il sera de corvée de vaisselle, de lavage de plancher ou de toilette avant de pouvoir se remettre à l'ordi une semaine plus tard.

    On ne crie plus, on agit. Tout le temps. En donnant beaucoup d'affection. Et en admirant le doux son de notre voix.

    5
    KAFF
    Jeudi 23 Février 2012 à 23:55

    Une bonne cuite avant de crier !

    6
    Pasko Profil de Pasko
    Vendredi 24 Février 2012 à 00:54

    Ouais, faut être patient pour faire ça Kaff... ils vont continuer à faire du bruits les enfants pendant que je bois!

    7
    Izz
    Vendredi 24 Février 2012 à 01:50

    Des bouchons pour les oreilles !!

    8
    Pasko Profil de Pasko
    Vendredi 24 Février 2012 à 03:31

    oui bonne idée ça Izz! J'en ai déjà toute une collection pour la nuit!

    9
    Gen
    Mardi 28 Février 2012 à 04:22

    Je n'aime pas donner des conseils, je ne le fais jamais en fait, mais puisque vous demandez des trucs pour un problème que je vis parfois (moi aussi je trouvais que je criais trop à mon goût et je ne me sens jamais bien après avoir crié), je me le permets. Je suis tombée par hasard sur un livre à la bibliothèque (règle générale, je ne lis pas de livre pour élever mes enfants je me fie à l'instinct), mais là, j'avais crié ce matin là, je l'ai ouvert, je l'ai pris, je l'ai lu. On y fait référence à un psychologue 'Haim Ginott' qui a écrit sur la communication respectueuse et sans insultes entre parents et enfants. Je vous conseille de regarder ses techniques sur wikipedia. Je vous l'écris parce que ça a littéralement changé ma façon de communiquer et pour le mieux. On dit souvent aux parents d'être conséquent. Ginott lui dit qu'il faut plutôt être flexible. On apprend le comportement humaniste en se faisant d'abord respecter. Être strict oui, mais être flexible et ouvert aux sentiments de nos enfants, ne pas essayer d'étouffer les sentiments négatifs qu'ils vivent. La même chose s'applique donc aux parents. Le truc de base à respecter: les enfants sont des personnes, les parents sont des personnes, il faut donc laisser les émotions s'exprimer. Dans nos sociétés des apparences, on a tendance à cacher les émotions négatives, comme si elles n'existaient pas, mais elles existent et dans toutes les familles à part ça. Bref, maintenant je laisse mes enfants être en colère, mais je leur donne des moyens pour le faire (un coussin colère par exemple). Je ne les insulte jamais, mais je ne me gène plus pour hausser le ton. La différence d'avec avant? Avant, je contenais ma colère et j'explosais. Maintenant, je me respecte, je le dis tout de suite dès que je me sens le moindrement contrariée ('Maman n'est pas contente là, je vais me fâchée si tu continues'). Un autre truc que j'applique au quotidien: limiter les explications (remplacer un paragraphe par une phrase, une phrase par un mot, un mot par un geste). Le geste fonctionne particulièrement bien. Quand mes enfants se chamaillent par exemple, je mets ma main sur ma tête et je les regarde. Ça veut dire on arrête. Ils arrêtent tout de suite. Tout ne marche pas à tous les coups, mais tranquillement un climat de respect mutuel s'installe. J'explose de moins en moins. Et quand ça arrive, bien je me pardonne. De plus, ma colère, moins fréquente, a plus d'impact. Je ne rentre plus dans le cercle 'je me contiens, j'explose et je culpabilise' que je vivais plus fréquemment avant. Bref, que du mieux. 

    10
    Pasko Profil de Pasko
    Mardi 28 Février 2012 à 13:19

    Wow! Merci Gen! Je retiens surtout "la colère moins fréquente a plus d'impact": c'est certain! Merci pour les trucs, et le nom du psu! Je vais lire sur lui c'est sûr!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :