• Le porteur de fleurs

    Suite de l'article l'agresseur mou... (Cette histoire est basée sur des faits vécus, seuls quelques détails ont été changés...)

     

    Le porteur de fleurs

    Ça y est, elle a pris sa décision. Ils doivent tout faire, Monsieur et Elle, pour recoller les pots cassés. Les pots qui s'étaient presque complètement effrités à force d'user dans un coin sec. Ils se sont retrouvés au resto. Elle ne pouvait pas lui hurler sa rage au visage, avec sa timidité en public. Il a trop d'orgeuil pour avoir voulu fuire, devant tous les autres clients, sous les reproches qu'elle lui chuchottait les larmes aux yeux. Donc ils se sont parlé. Pas grand chose n'a été réglé en fait: des mises au point, des projets, des idées de réconciliation... C'est un début. Elle ne croit pas tout à fait aux capacités de Monsieur à se souvenir de toutes leurs belles promesses. Elle souhaite se tromper. De sont côté elle admet très difficilement ses propres torts. Les yeux bouffis qu'elle avait le lendemain matin de ce souper au resto prouvent qu'elle y a réfléchi toute la nuit en pleurant, à ces fautes qu'elle ne nomme jamais à voix haute. Au moins elle y pense! Maintentant Monsieur la laisse tranquille, même si elle a regagné le lit conjugal. Il lui fait encore la bise chaque matin avant de partir au travail, l'enlace tendrement en revenant le soir, alors qu'elle est devant les fourneaux et que fiston les regarde en jouant. Elle se raîdit moins devant ses marques d'affection. Ils recommencent lentement à trouver une certaine complicité dans leur quotidien. C'est pas assez vif à son goût à Elle, mais elle reconnaît qu'il fait des efforts. Pathétiques parfois, maladroits et vieux jeu souvent! Deux fois il lui a apporté des bouquets de fleurs en rentrant du travail. Sans carte, sans un mot: juste un grand sourire, qu'elle lui a rendu sans se forcer. Et encore une autre fois un plant de gerberas en pot, un peu fanés et mal soignés mais ça rendait la chose encore plus touchante de gaucherie!  Et le voilà passé d'agresseur mou à porteur de fleurs...

    Et maintenant, doit-elle accélérer la cadence des changements qu'elle veut voir arriver dans son couple?  Faire des grands coups d'éclat pour surprendre Monsieur, ou alors laisser tout couler doucement? Parce qu'après l'avoir questionnée, je me rends bien compte qu'elle n'est pas confortable dans ses pantoufles actuelles, mais elle a peur de les perdre en chemin en voulant aller trop vite...

     


  • Commentaires

    1
    KAFF
    Jeudi 15 Mars 2012 à 13:43

    C'est bien Pasko ! Maintenant tu as le choix : soit tu continues à travestir légèrement la vérité soit tu pars dans un grand délire tout en gardant le même cap. J'attends l'épisode du pic à glace hi hi (=lol), ça permettra de percer l'abcès. Merci de ton passage ! A+

    2
    Pasko Profil de Pasko
    Jeudi 15 Mars 2012 à 15:21

    Kaff: tu vas vendre mes "puchs line"!! Sérieusement, j'avais pensé lui faire vivre encore 2-3 épisodes banals à ce couple. Ensuite Elle va commencer à chercher une façon de tuer Monsieur pour toucher les assurances!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :